Pyramides de Gizeh

Egypte stencil standard bold cut
Les Pyramides de Gizeh, mais quels secrets cachent-elles ?
 

Voyage en Egypte en 2012

Les Pyramides de Gizeh, une des sept merveilles du monde antique et la seule qui ait atteint nos temps modernes, suscitent toujours à la fois admiration et  curiosité. En effet, ces monuments colossaux ne peuvent que nous impressionner et soulever de nombreuses questions : à quoi servaient ces mystérieuses constructions ? Comment les Anciens Egyptiens sont-ils parvenus à construire de tels bâtiments avec les outils les plus rudimentaires ? Qu’y avait-il à l’intérieur ?
Certaines questions ont trouvé une réponse, d’autres demeures des énigmes… Mais même si des réponses ont été parfois apportées beaucoup font débat et les secrets des pyramides n’ont pas fini d’intriguer les chercheurs comme le public… à tel point que selon certains l’étude des pyramides serait devenue une science à part entière d’où la naissance du métier de « pyramidologue » !
Les pyramides ont font couler beaucoup d’encre et en feront sûrement couler encore. Néanmoins, on peut apporter déjà certaines précisions sur ces édifices mystérieux…

Pour comprendre les pyramides, il faut commencer par connaître un peu l’histoire de l’Egypte.

Le début de l’ère pharaonique

En des temps très éloignés, la terre d’Egypte était divisée en deux : la Haute-Egypte et la Basse-Egypte. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la Haute-Egypte n’est non pas située au Nord mais au Sud et la Basse-Egypte au Nord.  On a appelé le Nord de l’Egypte la Basse-Egypte car elle se trouve en aval du Nil et est composée principalement de reliefs plats, à l’altitude peu élevée. Le Sud de l’Egypte porte donc le nom de Haute-Egypte car elle s’étend en amont du fleuve et présente de plus des reliefs plus élevés. Leurs symboles sont, pour la Basse-Egypte, le lotus et, pour la Haute-Egypte, le papyrus. Le roi de la Haute-Egypte portait une couronne appelée hedjet  signifiant  « la blanche » tandis que l’homme à la tête de la Basse-Egypte arborait une mitre nommée  desheret, signifiant « la rouge ». 

Vers 3100 avant J-C, Narmer, roi de la Haute-Egypte conquit la Basse-Egypte et unifie les deux régions, devenant ainsi le premier pharaon de la terre égyptienne telle qu’on la connaît aujourd’hui. Pour marquer la nouvelle union qui rattachait les peuples de la Basse et Haute-Egypte, Narmer fusionna les deux mitres ; ainsi naquit le pschent, une double couronne signifiant « Les Deux Puissantes » en ancien égyptien. Commence alors la longue histoire de l’Egypte Antique qui vit à sa tête trente dynasties différentes qui régnèrent sur cette terre qu’on surnomme souvent le « don du Nil » durant plus de 3000 ans. Ces dynasties peuvent être réparties en trois périodes, l’Ancien Empire, le Moyen Empire et le Nouvel Empire (ou l’Ancienne Période, la Moyenne Période et la Nouvelle Période).


Revenons-en aux pyramides

La période de construction des pyramides de Gizeh remonte aux 3ème  et 4ème dynasties vers 2500 avant J-C et fait donc partie de l’Ancien Empire.  On trouve sur le plateau de Gizeh trois grandes pyramides : la plus grande et la plus célèbre est celle de Khéops, vient ensuite celle de Khéphren puis la plus petite, celle de Mykérinos. On y trouve également quelques petites pyramides et des restes de mastabas ainsi que le célèbre Sphinx. Les pyramides constituent l’ultime demeure du roi, tel un immense tombeau jaillissant du sable. C’était donc là que les momies des grands pharaons égyptiens étaient entreposées avec tous leurs trésors. Une première question vient alors se poser…

Pourquoi les tombeaux des pharaons égyptiens ont-ils une forme pyramidale ?

En effet, c’est une des premières questions que l’on peut se poser : pourquoi une pyramide ?  Il faut pour comprendre cela, remonter encore plus loin dans le temps.
Les premiers rois qui firent de la terre égyptienne leur royaume étaient enterrés très simplement On creusait un simple trou dans le sable dans lequel on  déposait le corps du défunt.
Cependant, un premier problème est apparu : les cadavres des rois étaient déterrés et mangés par les animaux. Les égyptiens ont alors posé une dalle par-dessus la tombe du roi pour protéger ses dépouilles.
Les pharaons commencèrent à trouver que les tombeaux royaux étaient bien trop modestes  et ainsi, on rajouta des dalles de dimension décroissante par-dessus  la première ce qui aboutit aux premières formes de pyramides telles celles de Saqqarah.

Cependant, ce n’est pas l’unique raison de l’utilisation de la forme pyramidale. Dans les croyances égyptiennes, le soleil était le dieu qu’il nommait Râ. La forme des rayons partant du Soleil correspond à un triangle et c’est pour se rapprocher du dieu Râ que les pharaons désirèrent des tombeaux en pyramide. Ce sont aussi les progrès techniques qui ont permis de construire de vraies pyramides et non plus des tombeaux en escaliers comme cela se faisait à l’époque des pyramides de Saqqarah. Avec ce tombeau en forme de rayon de soleil, les égyptiens pensaient que le pharaon pourrait rejoindre plus facilement Râ….

La forme de ces tombeaux a donc été choisie pour des raisons pratiques et religieuses, néanmoins, comment les ouvriers égyptiens sont-ils parvenus à construire ces édifices à la forme particulière avec le peu de moyens techniques de l’époque ?

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau