26.07.13 

Jour 15

Chez les Pnong (suite)

Danses traditionnelles

Après notre petite balade à pieds, nous redescendons vers la maison du couple chef pour assister à un spectacle de danses traditionnelles Pnong, exécuté juste pour nous, nous sommes les seuls spectateurs !

Les danses commencent d’abord par une cérémonie où les Pnongs adressent diverses prières aux esprits de la nature, pour une bonne récolte, avoir des enfants, prospérité, etc…  Une jarre d’alcool de riz est ouverte et chacun  des Pnongs boit quelques gorgées de boisson avant de commencer la danse à proprement parler.

>> Voir la vidéo

Bientôt, nous sommes envoûtés par le spectacle, dans cette lumière déclinante de fin du jour. Les membres les plus âgés de la tribu jouent toutes sortent d’instruments qui nous sont inconnus tandis les jeunes filles et jeunes garçons exécutent plusieurs danses qui ont toutes pour thème principal la culture du riz. En effet, il s’agit d’une danse traditionnellement exécutée en l’honneur de l’Esprit du Riz. Dans la première danse, les danseurs font comme s’ils labouraient la terre et creusaient des trous, dans la deuxième ils lancent des graines pour semer le riz dans la danse suivante, ils le ramassent et le tamisent.  

>> Voir la Vidéo 1 : Orchestre
>> Voir la Vidéo 2 : Danse de la récolte du riz

A la fin, nous sommes mêmes conviés à danser avec eux, et exécutons avec maladresse quelques  pas de danses….

Après le spectacle, nous dînons dehors, à la lueur de la bougie tandis que les Pnongs se rassemblent dans la maison du couple chef et commencent à boire sérieusement : le but est de finir la jarre entamée juste avant la danse ! Les Pnongs profitent de la moindre occasion pour s’adonner à la boisson car ils ont peu de distractions, et leur vie reste assez dure : ils n’ont pas d’électricité, du coup, dès que la nuit tombe vers 19h, ils ne peuvent plus faire grand-chose. Apparemment, ils ne se plaignent pas de leur mode de vie et Deth nous dit même que cette famille est plutôt heureuse… Mais peu à peu, les jeunes sont quand même séduits par les villes et on les comprend bien que ce soit dommage que ce mode de vie traditionnel et rural disparaisse peu à peu…

Cette après-midi et soirée chez les Pnongs a vraiment constitué une expérience inoubliable car nous avons pu échanger avec eux et découvrir leur culture, leur mode de vie aux antipodes du nôtre, ce qui constitue toujours des moments très enrichissants et amène une certaine réflexion.

C’est la tête pleine de belles images que nous allons nous coucher, enveloppés par la fraîcheur de l’air montagnard…

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire