27.07.13 

Jour 16

La "Petite Suisse" cambodgienne....

 


Ce matin nous partons déjeuner dans un petit resto près de l’hôtel vers 7h30, heure qui semble un peu matinale pour le patron de l’établissement : sans aucune gêne, celui-ci se promène, une serviette de bain ceinte autour de sa taille et une autre repliée en turban sur sa tête, ce qui nous a bien fait rire !

Nous prenons la voiture et nous apprêtons à quitter Sen Monorom mais avant de laisser définitivement la ville derrière nous, nous faisons un crochet par le lac de Sen Monorom, qui selon le Lonely Planet, donne un air de « Petite Suisse » à la région… je dirais que c’est quand même un peu exagéré, le Lonely est parfois hyperbolique ! Il n’en n’est pas moins vrai que l’endroit est charmant !

Nous arrivons vers midi dans la ville de Kompong Cham, capitale de la province du même nom.

La ville de Kompong Cham : un nom à symbolique historique

 

 

Kompong Cham signifie le « Port des Chams ». Les Chams sont les khmères musulmans, qui viennent originellement de l’ancien royaume de Champa. A partir du Xème siècle, les Vietnamiens envahirent et prirent possession du Royaume de Champa et leurs habitants, les Cham, ont fini par demander l’asile politique à  l’Empire Khmère (aujourd’hui le Cambodge) qui a accepté. Les Chams ont immigrés et se sont concentrées dans une région du Cambodge, proche du Mékong et c’est pour cela que la province a rapidement pris le nom de Kompong Cham, le Port des Chams. Encore aujourd’hui, les Chams vivent principalement dans cette région du Cambodge. Les Chams se différencient des Khmers par leur religion, étant musulmans alors que les Khmers pratiquent en grande majorité le bouddhisme mahayana. Il n’y a aujourd’hui aucun véritable problème de cohabitation entre les deux ethnies.

Phare de Kompong Cham

Nous visitons l’ancien phare de la ville en brique rouge construit sur les berges du Mékong. Il fut édifié par les français pendant la période du Protectorat Français au Cambodge. Ce phare est original car il a été construit en forme de minaret, pour respecter la culture des Chams !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau