29.07.13 

Jour 18

Finalement, pas de retournement de situations pour les élections, c’est encore le parti d’Hun Sen, le PPC (Parti du Peuple Cambodgien) qui a remporté la majorité des voix…

La journée s’annonce mal au niveau du temps… A peine partis de l’hôtel, il se met à pleuvoir des cordes, si bien que nous ne sommes pas sûrs de pouvoir effectuer les visites prévues aujourd’hui…

Phnom Chhnork

Mais après tout, nous n’allons pas nous laisser abattre par la pluie… Enveloppés dans nos imperméables, la capuche ficelée autour du visage, nous nous aventurons à pied dans les rizières qu’il nous faut traverser sur quelques centaines de mètres pour accéder au site. La pluie étant trop forte, nous avons dus laisser nos gros appareils photos  dans la voiture et avons simplement emmené un petit appareil qui rentre dans la poche. 
La terre argileuse et déjà très meuble des rizières a été transformée en grand champ de boue et il nous est difficile de progresser. Finalement, nous enlevons nos chaussures au bout de quelques minutes à peine et continuons le chemin pieds nus, ce qui s’avère bien plus pratique (et même plutôt agréable !).

Pêcher dans la boue

Nous croisons quelques familles cambodgiennes…en train de pêcher dans la boue ! Aussi étonnant que cela puisse paraître, la boue dans laquelle nous marchons regorge de petits crabes (nous ne sommes pas très loin de la mer) que l’on voit sortir sous nos pieds, courir latéralement, puis s’enfoncer de nouveau quelques centimètres plus loin dans la boue, mais, plus étonnant encore, on trouve même des poissons qui barbotent dans les mini cours d’eau qui ont creusé des sillons dans la boue !
Munis de sacs plastiques, les enfants attrapent les crabes et les petits poissons qui feront leur dîner !

 

 


Nous finissons par arriver à Phnom Chnork et sommes évidemment trempés…

Phnom Chhnork est une petite grotte à l’intérieur de laquelle a été construit un petit temple en brique rouge. Il date du VIIème siècle et est dédié à un des membres de la Trinité Hindoue, Shiva. Le style de son architecture est le même que celui utilisé pour les Temple de Rolûos, à Angkor.
Devant le temple, une grande formation calcaire a été sculptée par les eaux et fait penser à un éléphant, même s’il est difficile de le voir à partir des photos.
 

Depuis la grotte située un peu en hauteur, nous dominons les rizières, un paysage sublime. Malgré le mauvais temps, ces rizières m’ont parues être parmi les plus belles du pays, je n’imagine pas quand le temps est au beau fixe, ça doit être encore plus beau !

En reprenant la voiture, nous nous rendons compte que toute la région autour de Phnom Chhnork abrite des rizières splendides aux pousses d’un vert presque surnaturel !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau