31.07.13 

Jour 20

SIHANOUKVILLE

Nous restons encore aujourd’hui à Sihanoukville. Vanna, notre chauffeur, vient nous chercher pour nous emmener visiter différents temples et autres attractions du coin.

Wat Chotynieng, dit "Wat Leu"

Le Wat Leu est un très bel édifice aux couleurs flamboyantes qui se détache avec netteté et majesté sur le ciel d’un bleu éclatant qu’on n’avait pas vu depuis longtemps.

Wat Leu est un complexe assez grand, au centre on y trouve une grande pagode tandis qu’autour d’autres bâtiments, organisés en une enceinte rectangulaire, servent de chambres et pièces de travail aux moines qui y habitent et aux futurs moines qui viennent y recevoir une éducation.

Une grande terrasse permet également d’avoir une vue panoramique sur Sihanoukville et la mer.
Il y a énormément de jeunes qui entrent dans des école de moines au Cambodge : tous ne deviendront pas moines adultes mais ils reçoivent ainsi  une éducation religieuse.
Les moines vivent essentiellement des donations et ne mangent qu’une fois par jour, et toujours la même chose : du riz avec du poulet.

Wat Utynieng dit « Wat Krom »

Le beau soleil et le ciel bleu n’auront pas duré, très vite, les nuages gris envahissent le ciel et viennent déverser une énième averse sur la ville. Nous attendons que la pluie se calme un peu pour aller faire le tour de Wat Krom.
Enfin, nous faisons un arrêt à l’Independance Square, mais il n’y a pas grand-chose à voir.

Marché de Sihanoukville

 



Comme il pleut toujours, nous allons faire un tour au marché de Sihanoukville, qui lui est couvert.
Là nous achetons pour le fun des « tongs cambodgiennes », sorte de tongs à semelles très épaisses portées par toutes les jeunes filles (mais d’un côté, cette semelle doit avoir une certaine utilité car il est vrai qu’à cause des pluies, le sol est toujours inondé, ça permet d’être un peu surélevé et de ne pas trop patauger !).

Je demande à une vendeuse une paire de 39… mais cette pointure n’existe pas pour les femmes, j’ai les pieds trop grands pour la norme cambodgienne ! (C’est vrai que les femmes cambodgiennes sont plutôt petites). Tant pis, je me rabats sur un 38 un peu serré…

Avec les chaussettes que nous a offertes Sri Po, nous sommes à présent totalement équipées pour être à la mode cambodgienne !

L’après-midi, nous devions aller visiter une cascade mais la route est impraticable, encore une fois à cause des pluies et nous rentrons à l’hôtel où nous attendons que cet après-midi pluvieux passe. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau