16.07.13 

Jour 5

Siem Reap

Nous mettons pieds à terre et remercions le capitaine du navire avant de rejoindre Vanna, notre chauffeur qui est venu nous chercher. Il nous dépose à l’hôtel. Comme il nous reste quelques heures avant que le soleil ne se couche, nous décidons de partir en exploration dans la ville de Siem Reap.

Pagode Preah Promreath

Nous commençons par pénétrer dans la Pagode Preah Promreath, entourée d’une grande enceinte, que nous surplombons depuis la fenêtre de  notre chambre d’hôtel. A l’intérieur se trouve une seconde enceinte, tout au long de laquelle sont peintes de nombreuses fresques aux tons orangés retraçant la vie de Bouddha.

 


Nous ressortons du sanctuaire et commençons à longer la rivière Siem Reap, qui a donné son nom à la ville.

Origine du nom "Siem Reap"

En khmer, l’expression Siem Reap signifie, « les Siams sont écrasés » (les Siams étaient le nom du peuple thaïlandais). Ce nom commémore une bataille contre les Siams remportée par les Khmers…

Résidence Royale et jardins Royaux

Nous passons devant la Résidence Royale Secondaire, encore utilisée aujourd’hui par le roi du Cambodge. Ce qui est assez surprenant, c’est que cette résidence est située vraiment en bord de rue et ne semble pas très protégée !

En face s’étendent les Jardins Royaux où se trouve (encore !) une pagode du nom compliqué de Vat Preah Ang Check et Preah Ang Chom.

Nous passons également devant une autre construction qui nous étonne quelque peu : en effet, un plein milieu de la rue, au milieu des voitures, a été construite une petite pagode où des croyants viennent allumer des bâtons d’encens et prier dans la joyeuse symphonie des coups de klaxons! 

Rue Sivatha, artère centrale de la ville

Nous continuons sur l’avenue adjacente aux Jardins Royaux et finissons par déboucher sur la Rue Sivatha, la plus grande avenue de la ville.  

Nous passons devant la Gendarmerie, héritage purement français et finissons par hasard à assister à un cours d’aérobic cambodgien, qui nous a fait beaucoup rire ! En particulier, la voix du haut-parleur très nasillarde qui donnait le rythme !

>> Voir la vidéo du cours d'aérobic cambodgien !

Vat Dam Nak

Nous visitons ensuite le Vat Dam Nak, un ensemble hétéroclite de pagodes, stupas funéraires et statues d’influence bouddhiste-hindouiste répartis dans un grand jardin. Paradoxalement, le Vat Dam Nak abrite une école de jeunes moines et fait aussi office de lieux de rencontre des jeunes de la ville aux aspirations peu monastiques !

Après cette promenade en ville, nous rentrons à l’hôtel (ouf, on s’est pas perdus !) où nous attend un copieux dîner cambodgien complet avec deux entrées, trois plats et un dessert, autant dire qu’après on avait du mal à se lever et à remonter les escaliers jusqu’à notre chambre !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau