17.07.13 

Jour 6

LES TEMPLES D'ANGKOR 

Angkor Vat [suite]

Les Bas-Reliefs [suite]

            Procession militaire de Suryavarman II

Le panneau suivant commémore des faits guerriers historiques en rapport avec les années de règne de Suryavarman II, le roi qui a ordonnée la construction d’Angkor Vat. On y voit l’avancée de l’armée khmère contre les Siams (peuple dont descendent les Thaïlandais).

Conseil de Guerre

Le roi Suryavarman II assis sur son trône au milieu de ses 15 parasols  présidant le conseil de guerre.  Il est en audience avec ses chefs d’armées et ses ministres pour décider des plans militaires à mener contre les Siams. 

Conseil de guerre

Ministres et chefs de l'armée qui descendent après l'audience pour rejoindre les troupes (du coin en-haut à gauche vers en bas à droite), le long d’une sorte d’échelle.

Le début du défilé militaire

Soldats khmers en marche. Mais que vient faire ce trou rectangulaire au milieu de la frise ? En fait, dans les traditions hindouistes, on a pour coutume de cacher des pierres précieuses à l’intérieur des enceintes des sanctuaires en tant qu’offrandes aux dieux. Certains pilleurs en ont profité et ont volé ces pierres précieuses, dégradant la magnifique frise angkorienne

Le défilé militaire

Roi Suryavarman II sur son éléphant de guerre à l’arrière du défilé militaire. Il est entouré de 15 parasols qui marquent le plus haut rang dans la société khmère, en toute logique puisqu’il est le roi.  

Le défilé militaire

Spectre royale qui porte l’enseigne des rois angkoriens : Vishnu monté sur son vahana Garuda. Il est situé juste devant l’éléphant du roi.

La bataille

Un des commandants de l'armée khmère prêt à combattre à dos de son éléphant. Son palanquin porte 15 parasols, qui normalement, indiquent qu’il s’agit du roi. Mais l’armée khmère a ici fait preuve de ruse. Ce commandant est placé à l’avant du défilé et les ennemis, croyant qu’il s’agit du roi, vont se précipiter sur le commandant alors que le vrai roi est caché autre part, plus en arrière du défilé.

La bataille

Armée Khmère – Deux cavaliers chevauchant à cru

La bataille

Le Prince Jayasimhavarman sur son éléphant qui commande l’armée Siam.  

La bataille

Armée Siam en marche (reconnaissable aux petites fleurs qui ornent leur haut)

La bataille

En face des khmers, l’armée des Siams (qui proviennent du royaume actuel de la Thaïlande et étaient également de grands ennemis des khmers au même titre que les Chams)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau