18.07.13 

Jour 7

LES TEMPLES D'ANGKOR 

Banteay Srei [suite]

          Salles longues [suite]

Shiva et Umâ (aussi appelée Parvati)  sur Nandin. Cette représentation porte le nom d’Umâmaheçvara.

Ecriture khmère mélangée à du sanscrit

          Autres

Garuda

Simha

 

 

 

 


Piédestals en forme de yoni (symbole de l’organe sexuelle féminin) destinés à accueillir des lingams (symbole phallique). 

Après avoir fait le tour du temple, intéressons-nous au centre du Banteay Srei. Le Banteay Srei est constitué de trois tours-sanctuaires centrales, celle du milieu étant dédiée à Shiva, celle du Nord à Vishnou et celle du Sud à Brahma, les trois dieux de la Trinité Hindoue. 

 

 

 

 

 

Les tours-sanctuaires sont entourées de statues de singes, qui représentent les gardiens du temple. On ne peut plus s’approcher de près des sanctuaires car, les touristes, à force de toucher les statues de singes pour prendre des photos, les endommageaient sérieusement. On peut seulement faire le tour des sanctuaires mais ce n’est pas plus mal pour la conservation du site. 
Le sanctuaire central est constitué d’une tour et d’un mandapa, une sorte de petite « bibliothèque ». Sur la tour sont sculptés des gardiens hommes. Les deux tours-sanctuaires sont elles aussi protégées par des gardiens, qui sont en fait des gardiennes, des apsaras. Il en est toujours ainsi, le sanctuaire central est protégé par des gardiens hommes et les sanctuaires latéraux par des femmes. 

 

 


 

Un voleur…français…et ministre !

Il manque plusieurs têtes à ces apsaras-gardiennes. En effet, André Malraux, qui fut un ministre de la culture française, a tout simplement volé les magnifiques têtes de ces apsaras ! Il fut condamné pour vol en 1923 mais fut pourtant nommé ministre en 1958. Vive la France !

Au moment où nous sommes sur le point de nous en aller, quelques touristes arrivent alors que nous étions seuls jusqu’à lors… Nous voyons des moines bouddhistes venus visiter le Banteay Srei. Ils nous font rire car ils n’arrêtent pas de se prendre en photo dans le temple avec des i-pad et des réflexes ! C’est loin de l’image qu’on se fait d’un moine…

En sortant, nous voyons arriver un grand groupe de japonais (ou peut-être des coréens ?). Ouf, heureusement qu’on s’en va maintenant !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau