20.07.13 

Jour 9

Kompong Pluk

Notre prochaine excursion nous amène à Kompong Pluk, un village de pêcheurs traditionnels. Les maisons sont assez surprenantes car construites sur de très hauts pilotis, pour faire face à la forte augmentation de l’eau lors des crues. Le village se visite bien sûr en bateau et permet de contempler la vie traditionnelle des pêcheurs. Ici, tous les habitants sont des pêcheurs et femmes et enfants exercent aussi bien ce métier que les hommes. Les villageois s’affairent à relever les filets, les réparer, repeindre le bateaux (en bleu particulièrement, qui est la couleur préférée des cambodgiens pour leurs bateaux !), en construire de nouveaux,…

 



Nous quittons le village et continuons à longer la rivière qui finit par rejoindre le grand lac du Tonlé Sap. Bientôt, on aperçoit l’endroit connu comme la « forêt inondée du Tonlé Sap ». En effet, de nombreux arbres se retrouvent à moitié dans l’eau une partie de l’année, lors de la saison des pluies qui provoque des crues importantes.
 

Nous poussons la petit croisière jusqu’au lac du Tonlé Sap et repartons en sens inverse, en retraversant à nouveau le village de pêcheurs de Kompong Pluk où nous croisons une procession de bateau célébrant le mariage d'un jeune couple du village.

Au Cambodge, de nombreux villages contiennent l’expression « kompong » dans leur nom car ce mot signifie « port », et la plupart des villages sont construits en bord de rivière.

Kompong Pluk signifie le « Port de l’Ivoire ». Pourquoi ce nom ?

Car avant, lorsqu’il y avait encore beaucoup d’éléphants au Cambodge, ces grands mammifères perdaient souvent leur défense dans la région qui entoure le village de Kompong Pluk et l’on pouvait trouver des défenses d’ivoire à même le sol.
D’une manière général, les éléphants ont eu un rôle majeur au Cambodge et restent encore très importants dans le cœur des habitants : ce sont les éléphants qui permettaient la construction des temples, c’est avec eux que l’on faisait la guerre… C’est un peu comme les chevaux en Europe !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau