Home 3 Sommaire

08.11.12

Jour 11

 

Réveil dans le Désert Blanc






A 5h30 nous sommes tous debout pour ne pas manquer la féerie d’un lever de soleil dans le Désert Blanc. Mais avant que le soleil ne commence à se lever, nous avons la chance d’observer un Renard des Sables intrépide venu chercher les derniers restes…Il n’est pas très farouche et nous pouvons l’approcher relativement près. Il est magnifique avec ses yeux cernés de noir dont coule comme deux larmes d’ébène. Il mange les derniers restes devant nous, sans avoir l’air trop apeuré, et finit par partir. A ce moment le soleil commence à se lever, on voit l’horizon se peindre de rouge annonçant l’arrivée du jour. Nous profitons en plus d’un cadre exceptionnel, car le soleil se lève juste entre deux formations de roches crayeuses ! De nouvelles nuances encore différentes de celle du coucher du soleil éclairent les blocs de calcaire. 

Nous levons le camp et prenons le chemin du retour, il nous reste encore quelques heures pour contempler le désert…

Nous arrivons à Bahariya où nous changeons de véhicule pour rentrer au Caire par la longue autoroute de 300 km qui traverse en ligne droite le désert. Nous nous arrêtons pour manger à la seule station sur cette route. Cette station ressemble un peu à « Bagdad café ». Des déchets jonchent les alentours du bâtiment et l’intérieur est des plus rudimentaires…en particulier les toilettes plutôt, comment dire, folklorique ! Nous nous attablons et dégustons un délicieux morceau de poulet accompagné de riz, (qu’on n’a pas acheté à la station mais qu’on nous avait donné à Bahariya sous forme de barquettes) encore une fois avec nos doigts, avec grand plaisir ! On ne peut pas faire de repas plus local que ça… Il y a beaucoup de monde car c’est vendredi, premier jour du week-end et jour de prière important pour les musulmans. La plupart de ceux qui sont là habitent au Caire et vont rejoindre leur famille qui habite à la campagne.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau