25.07.14 

Jour 12

PAMUKKALE [suite]

          Bassins de Pamukkale

Le soleil commence à décliner et nous nous dépêchons un peu car il nous reste encore les fameux bassins de Pamukkale à aller voir !
Nous arrivons devant cette impressionnante colline d’une blancheur éclatante et nous nous déchaussons pour descendre à pied parmi les bassins. 

 

 

 


Formation de Pamukkale, le « Château de coton »

La formation de Pamukkale a commencé il y a 6000 ans environ et est due à la précipitation du carbonate de calcium (composant majoritaire du calcaire) : le carbonate de calcium est transporté par les eaux, puis déposé sur les flancs de cette colline et une fois l’eau évaporée, le carbonate durcit ce qui est à l’origine de ces formations rocheuses.
L’eau a ensuite creusé plusieurs bassins naturels dans le calcaire créant des paysages de cascades étonnants. Aujourd’hui, de nouveaux bassins ont été creusés, mais de façon artificielle cette fois-ci pour préserver les anciens bassins (les bassins noircissent sous l’action de l’eau). Ainsi, on alterne les différents bassins : pendant une certaine période, ce sont les bassins artificiels qui sont alimentés en eau puis c’est au tour des bassins naturels et ainsi de suite.
L’eau qui circule sur les flancs de cette montagne possède de nombreuses propriétés thermales du fait de cette formation géologique exceptionnelle.
 

 

Aujourd’hui, ce sont les bassins artificiels qui sont alimentés en eau tandis que les bassins naturels sont « au repos ».

Les bassins "naturels", qui ne sont pas alimentés en eaux aujourd'hui

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau