26.07.14 

Jour 13

Aphrodisias [suite]

Le temple d’Aphrodite s’élève au cœur de la ville, avec ses longues rangées de colonnes à la hauteur vertigineuse. Autour du temple étaient construites de nombreuses demeures, appartenant aux habitants les plus riches, comme la maison Temenos par exemple. A l’intérieur du temple restent quelques bas-reliefs très bien conservés représentant divers motifs floraux et géométriques.
Le temple d’Aphrodite fut transformé en basilique chrétienne à partir du VIème siècle et l’intérieur fut converti en une abside. Les chrétiens peuplèrent la ville jusqu’au XIIème siècle à peu près. Cette période d’occupation explique les nombreux ichtus gravés au sol qui servaient à signaler qu’une communauté chrétienne vivait en ces lieux. 

Transformation d'une partie du temple en abside de basilique par les chrétiens qui occupèrent le site après les Grecs

 

 

 

       Comment construisait-on les colonnes ?

Les colonnes étaient souvent faites en plusieurs blocs. Dans le socle de la colonne, il y avait un petit trou central et une rigole allant jusqu’à l’extérieur (voir photo). Les blocs de colonnes étaient percés en leur centre. On posait un bloc percé sur le socle puis on faisait couler du plomb liquide par le trou. Le surplus de plomb s’évacuait par la rigole et en refroidissant le plomb liquide consolidait le socle et le bloc de colonnes entre eux. On empilait ainsi plusieurs blocs de colonnes les uns sur les autres en faisant couler du plomb pour les consolider jusqu’à obtenir la colonne finale voulue. 

Bouleterion

 

 


Nous arrivons maintenant au Bouleterion, un petit théâtre où se réunissaient des assemblées chargées de discuter des affaires de la cité.
Les marches permettant d’accéder aux gradins sont ornées de belles pattes de lions dont beaucoup sont en bon état et on peut aussi apercevoir des trous en forme carrée dans le sol qui servait à planter les pieds des parasols les jours où il faisait trop chaud.
Nous avons de la chance car nous sommes seuls dans le Bouleterion et Kadir nou donne un concert privé de musique traditionnelle turque. Nous sommes assis sur les gradins et lui sur la scène, à écouter une douce musique dans ce cadre exceptionnel.

>> Voir la vidéo : Concert privé dans un théâtre antique ! (1) 
>> Voir la vidéo  : Concert privé dans un théâtre antique ! (2)

Trous carrés sur les gradins pour pouvoir planter les pieds des parasols

Après ce moment de détente et de tranquillité, nous continuons notre visite parmi les décombres de la ville.

Hammams d’Hadrien

 

 

 

 

Dédiés à l’empereur romain du même nom, les Hammams d’Hadrien sont plutôt bien conservés. Ils datent du IIème siècle après J-C et ont été construits selon la mode romain. Près des bassins, il y a une fontaine en marbre dominée par une statue, elle aussi en marbre, de l’empereur Hadrien. Chose rare, c’est la statue originale, laissée sur le site et pas emportée dans un musée !

Statue de l'Empereur Hadrien

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau