26.07.14 

Jour 13

Aphrodisias [suite]

Agora

Nous longeons l’agora, la place publique de la ville, cœur de la cité à la fois social, commercial et politique. Cette vaste place abritait de nombreuses échoppes ainsi qu’un bassin et est en train d’être fouillée aujourd’hui. Il faut s’imaginer cette place remplie de milliers d’âmes, criant, grouillant au milieu des étals, en train de vendre, d’acheter ou faire des discours politiques, une ambiance agitée bien loin du calme et du silence d’aujourd’hui. 

Le Théâtre

Lieu d’assemblée publique et de spectacles divertissants à la fois, le théâtre était un lieu très apprécié de la population. Celui d’Aphrodisias pouvait accueillir 7 000 personnes.
Les spectacles avaient généralement lieu tôt le matin ou tard le soir pour éviter d’être en plein soleil mais exceptionnellement, lors de festivals, les spectacles avaient lieu toute la journée au théâtre.
Dans les gradins, on respectait une stricte hiérarchisation sociale. Aux premiers rangs étaient assis, au centre dans la loge impériale, l’empereur ou le chef de la cité. Autour de lui et sur les 3-4 premiers rangs étaient assis notables, dignitaires et sénateurs. Sur les rangs suivants, il y avait les commerçants, avec, au sein des commerçants-même, une hiérarchisation (d’abord les maçons, puis les tanneurs, puis les forgerons, etc….) et enfin, sur les dernier rangs, les citoyens les plus pauvres.

Kadir nous fait remarquer que les sièges ont les bords arrondis : en fait, les spectateurs s’asseyaient, jambes écartées pour permettre à celui de devant de s’asseoir. 

A Aphrodisias, les spectacles n’étaient pas gratuits : en effet, on a retrouvé des sortes de « tickets d’entrée » en terre cuite. Il y avait 2 types de billets : sur l’un des billets, il y avait un visage souriant, c’était donc le billet pour les comédies et sur l’autre un visage triste au sourire renversé pour les tragédies.  Souvent, des hommes riches achetaient une grande partie des billets et les distribuait à la plèbe pour augmenter leur popularité.

Le "Mur de Têtes"

On arrive ensuite à un drôle de mur, fait de centaines de têtes sculptées en bas-reliefs. Les archéologues ont réunis un ensemble de visage sculptés trouvés sur tout le site et les ont montés en un même mur. Les visages ont des expressions assez marrantes et le rendu est plutôt comique !

 

 

 

 

Sebasteion

Le Sebasteion est un temple dédié au culte des empereurs romains, considérés comme de véritables divinités. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau