28.07.14 

Jour 15

ISTANBUL 

          Byzance, Constantinople, Istanbul, trois noms pour une même cité...

 

 

 

Avant de commencer les visites, un petit aperçu de l’histoire générale de la ville permet de mieux apprécier la découverte de  la cité turque.

Byzance (VIIème siècle avt J-C – 330 ap J-C)

La légende raconte que c’est Byzas, personnage de la mythologie grecque, qui fonda Byzance au VIIème siècle avant J-C, ville qui deviendrait des siècles plus tard Constantinople puis Istanbul. Byzance s’est retrouvée pendant longtemps sous la tutelle de l’Empire Romain.

 

 

 


 

Constantinople (330-1453)

C’est ensuite l’empereur Constantin Ier (272-337) qui s’appropria la ville, la réaménagea et la baptisa Constantinople en 330. La ville connut un essor fulgurant et devint l’une des plus importantes cités du monde romain. Plusieurs empereurs succédèrent à Constantin et firent resplendirent la ville dans le monde méditerranéen, dont Justinien Ier qui fit construire la Sainte Sophie en 537. Néanmoins la ville commença peu à peu à connaître un déclin et fut prise par les Croisés en 1204.

 

 

 

Istanbul (milieu du XVème siècle – aujourd’hui)

Affaiblie, Constantinople est prise en 1453, par les troupes ottomanes menées par le sultan Mehmet II. Date clé de l’histoire, la chute de Constantinople en 1453 marque la fin définitive de l’Empire Romain. Les Ottomans peuplent la ville, la reconstruisent, l’embellissent et en font la capitale de l’Empire Ottoman, et la renomme Istanbul.

 

 

 

Origine du nom "Istanbul"

Plusieurs origines du terme sont proposées…

Lors de la prise de Constantinople, les habitants de la ville, assiégés par les Turcs Ottomans, auraient crié « dans la ville » pour ordonner le repli des troupes. En grec, cela donne « eis tan polis ». Les Ottomans crurent que c’était là une des dénominations de la ville et, déformé par la langue turque, le « eis tan polis » (se lit en prononçant toutes les lettres) a donné « Istanbul ».

Plus populairement, on dit que le nom d’Istanbul provient de l’expression « Islam-bol », qui signifie « plein d’islam » en turc.

Sous la gouvernance d’Atatürk, Istanbul perdit son rôle de capitale en 1923 au profit d’une autre ville, Ankara. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau