28.07.14 

Jour 15

ISTANBUL [suite]

          Déambulations dans Sultanahamet

Le long de l’hippodrome, une porte adjacente permet de rejoindre la Mosquée Bleue. Mais au moment où nous commençons à nous diriger vers celle-ci, une foule se précipite et s’agglutine devant le porche qui sert d’entrée : le président de la Turquie (ce n’est pas Erdoğan qui lui, est premier ministre) vient d’arriver. On attend quelques minutes que cette foule se dissipe et s’éloigne, suivant les pas du dirigeant de la République Turque. 

 

 

 

 

 


Malheureusement, nous ne pourrons pas visiter la Mosquée Bleue tout de suite car la prière vient de commencer et il y en  pour un moment ! Tant pis, nous reviendrons plus tard !

Nous quittons l’Hippodrome et la Mosquée Bleue, traversons le petit parc au centre duquel jaillissent les jets d’eau d’une fontaine et passons devant le Sultanahmet Vakfı. Les vakfı étaient un genre de Resto du Cœur, destinés à aider et nourrir les plus pauvres du peuple ottoman.

Nous longeons ensuite l’Ayasofya Hürrem Sultan Hammamı, les hammans de Hürrem Sultan de la Sainte-Sophie. En face de nous surgit de nouveau l’incroyable Sainte Sophie ou Ayasofya. 

On croise souvent des chariots ambulants vendant des petits pains en boudins reliés en forme de cercle, recouverts de petit graines. Ici, on appelle ça le « kébab des étudiants », car ça ne vaut pas cher (1 petit pain vaut 1LT (lyre turque) soit 0,30 euros)

 


Jouxtant la Mosquée Sainte-Sophie, se trouve la Porte Impériale, qui sert d'entrée à l'immense Palais de Topkapı haute et étroite. Sur le linteau et le tympan, des signes arabes aux courbes fines s’entremêlent, langage doré inconnu qui fascine par sa beauté…

Devant les portes se trouve la Fontaine du sultan Ahmet III qui, malgré sa petitesse accentuée par les immenses monuments qui l’entourent, vaut que l’on s’y attarde quelques minutes.  La finesse et la richesse des décorations mêlant le vert foncé couleur de l’islam et les dorures étincelantes fait de cette fontaine un échantillon très représentatif des splendeurs de l’art ottoman. Nous avons également prévu de visiter l’intérieur de ce palais mais un peu plus tard ! 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau