29.07.14 

Jour 16

ISTANBUL [suite] 

          Eglise Saint-Sauveur-in-Chora [suite]

Anastasis (Résurrection)

Le Christ, crucifié, descend aux Enfers et, trois jours après sa mort, il ressuscite et lors de sa remontée sur Terre, il emmène avec lui Adam et Eve. Sur cette fresque, il est en train de tirer Adam et Eve de leurs tombeaux sous les yeux de divers rois et personnages saints  (la résurrection d’Adam et Eve n’est pas évoquée dans la Bible, cet épisode est tiré des légendes chrétiennes qui se sont développées au cours des siècles)

Le Jugement Dernier

Jésus au centre, Marie à sa gauche, les 12 apôtres assis au premier rang de part et d’autre du Christ, tenant un livre dans leurs mains.

Généalogie du Christ

Le Christ au centre, entouré de toute sa lignée familiale présumée, décrite dans les évangiles.

Evangéliste

Marie et Jésus

Théodore Métochitès offrant une église miniature au Christ  

Sous le règne Théodore de Métochitès (1270–1332), beaucoup de fresques, mosaïques et extensions ont été rajoutées à l’église. On peut le voir ici en train d’offrir un modèle miniature de son église toute refaite au Christ, assis sur un trône.

Scènes de la vie de Marie

La représentation des épisodes de la vie de Marie était quelque chose de très populaire au Moyen-Age.

La présentation de Marie au temple

Ce qui s’est passé avant : Anne et Joachim, un couple, se lamentent de ne pas réussir à avoir d’enfants. Ayant entendu les lamentations d’Anne, Dieu envoie un ange qui annonce à la jeune femme qu’elle sera bientôt mère, et pas de n’importe quel enfant, un enfant qui aura une destinée exceptionnelle. En effet, peu de temps s’écoule avant que l’enfant prédit naisse, comblant de joie Joachim et sa femme : il s’agit de la future Vierge Marie.
Sur cette mosaïque, Marie vient d’avoir trois ans (d’où la petite taille !) et ses parents Anne et Joachim (que l’on voit derrière elle) pousse la jeune fille en direction du temple. Le prêtre l’accueille avec joie.

Au-dessus de la tête du prêtre, Marie est à nouveau représentée, assise, un ange lui apportant de la nourriture. Cette scène reprend mots pour mots les écrits de Jacques dans son Protévangile, qui dit « Et Marie demeurait dans le temple du Seigneur, telle une colombe, et elle recevait sa nourriture de la main d'un ange »

Lire l’extrait de la Bible correspondant >>

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau