30.07.14 

Jour 17

ISTANBUL [suite] 

          Spectacle des Derviches-Tourneurs [suite]

C’est un spectacle assez incroyable, de voir ces derviches tourner et tourner toujours plus vite dans cette danse folle, pour aller toucher au plus près le divin. Nous n’avons pas été déçus, loin de là, par ce spectacle ! Les derviches m’apparaissent aujourd’hui encore plus mystérieux et éveillent ma curiosité, et l’envie d’en savoir plus à leur sujet…

Au début, tous les derviches portent un long manteau noir, symbole la condition mortelle des êtres humains. Ils finissent par enlever ce par-dessus révélant une robe blanche, symbole cette fois-ci de la couleur du linceul.

6. Le Semâ se termine avec la lecture d’un verset du Coran

C’est notre dernière soirée sur le sol turc et pour clôturer ce magnifique voyage, nous nous rendons avec Kadir dans un restaurant situé sur les rives du Bosphore, devant le Pont de Galata tout illuminé. Nous savourons nos derniers kébabs et baklavas turcs sur la terrasse du restaurant, situé au quatrième étage d’un immeuble. Nous dînons paisiblement, nos conversations parfois interrompues par la voix tonitruante du muezzin chantant diverses prières qui célèbrent la fin du Ramadan.

Une fois rentrés à l’hôtel, nous bouclons nos valises et allons nous coucher avant de prendre l’avion demain pour regagner la France, après ce beau voyage riche en découverte !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau