16.07.14 

Jour 3

Croisière sur l'Euphrate : Halfeti, la forteresse de Rumkale et le village inondé de Savas [suite]

 

          Village submergé de Savaş

Nous ne tardons pas à apercevoir le village de Savaş, qui fut en partie submergé par les eaux de l’Euphrate lors de la construction d’un barrage dans les années 80. De l’ancienne mosquée du village, seul reste le minaret, sortant de l’eau, donnant un aspect magique au cadre déjà exceptionnel de ces lieux. Nous débarquons au village et juste sous nos pieds (enfin sous le bateau !), nous passons par-dessus l’ancienne école, qui a été totalement inondée !

Nous nous promenons aux alentours du restaurant et contemplons les vues splendides et apaisantes sur l’Euphrate et Savaş. Un endroit réellement exceptionnel !

En plus, nous décidons de manger de dîner ici  car il y a un restaurant pour notre plus grand plaisir et goûtons à une nouvelle variété de kébab, le Kébab d’Aubergine. C’est délicieux, mais extrêmement copieux ! Il s’agit d’une aubergine entière (et les aubergines turques sont particulièrement grosses), coupée en tronçons et entre chaque tronçon est intarcalé de la viande hâchée.

Il est temps de quitter ce cadre paisible car une longue route nous attend pour rejoindre Urfa, où nous devons dormir ! Nous reprenons le bateau alors qu’il fait déjà nuit et admirons les villages éclairés.

Route vers Urfa

Nous commençons notre route de nuit en direction d’Urfa mais nous nous perdons ! Nous nous arrêtons dans un village et des jeunes turcs, voyant qu’on est perdus, nous viennent en aide. Se rendant eux aussi à Urfa, ils proposent tout simplement de nous escorter ! L’amabilité turque est vraiment surprenante, à chaque fois qu’on a besoin d’aide, on trouve toujours quelqu’un qui prend la peine d’essayer de nous indiquer le chemin.
Nous suivant donc les jeunes turcs dans leurs fourgons blanc et, un moment, nous sommes obligés de nous arrêter. Nous repartons et on s’aperçoit que les jeunes nous ont attendus ! Ils nous conduisent jusqu’à Urfa et nous montrent même comment aller au centre-ville alors que ce n’est pas leur destination ! Voilà pourquoi je dis que leur amabilité est surprenante et assez exceptionnelle ! On le vérifiera d’ailleurs tout au long de notre voyage…

Nous arrivons enfin, très tard, à l’hôtel d’Urfa et allons nous coucher, bien fatigués.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau