17.07.14 

Jour 4

URFA [suite] 

          Quartier de Golbasi [suite] 

Nous nous promenons dans Golbaşı, un jardin plein de calme bercé par le doux clapotis de l’eau et parsemé de mosquées à l’aspect ancien. Les gens flânent dans les jardins, sont allongés en groupe sur les pelouses, ou prennent un thé dans un bar… On sent ici une véritable ambiance orientale. Le quartier de Golbaşı est vraiment un endroit plein de charme, incontournable si l’on se rend à Urfa !

 

Mosquée Hasan Paşa Camii Serifi qui sert de piscine municipale !

 

 

 

 

Nous nous asseyons à la terrasse d’un café près d’un second bassin aux carpes et profitons de l’atmosphère tranquille de cette fin d’après-midi. Kadir, comme à son habitude, prend un thé ; il nous a avoué qu’il pouvait en boire une vingtaine par jour ! A sa décharge, les thés turcs sont assez petits. Ils sont servis dans de drôles de verres qui ressemblent à des vases à fleurs miniatures. La plupart du temps, les Turcs boivent leur thé avec beaucoup de sucre. Dans les bars et cafés, on peut aussi demander un « Damilk » qui est un ensemble deux théières superposées l’une sur l’autre, le tout posé sur un réchaud qui garde le thé à bonne température. La petite théière du haut contient du thé très concentré et très fort et celle du bas, plus grande, contient de l’eau chaude. C’est comme ça que l’on sert le thé traditionnellement : on verse d’abord du thé concentrée jusqu’à la moitié du verre à peu près à l’aide de la petite théière, puis on complète avec de l’eau chaude à l’aide de la grande théière. Sur les cartes des cafés, il y a écrit « Damilk  2, 3, 4, 5… », cela correspond aux nombres de personnes désirant partager un  thé, avec des théières plus ou moins grandes. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau